«Québec – Palestine, solidarité!»

Ce slogan a été entonné avec enthousiasme samedi le 26 juillet à Québec à l’occasion d’une manifestation en solidarité avec les Palestiniens et les Palestiniennes. Une centaine de manifestants se sont réunis devant l’Assemblée nationale. Ils ont marché dans le Vieux-Québec, s’arrêtant devant les consulats de France et des États-Unis pour scander: «Israël assassin – la France/USA complice!» Ils ont ensuite fait un arrêt devant les studios de Radio-Canada et ont aussi marché sur la rue Saint-Jean.

Ce tour de ville s’est fait remarquer positivement par plusieurs passants, résidants et commerçants dans les rues bondées, mais

Nous partageons ces déclarations en solidarité avec la Palestine de nos camarades du «Bloc rouge (unification des maoïstes)», dont fait partie le Parti communiste maoïste de France, et de l’OCML Voie prolétarienne et en profitons pour appeler l’ensemble des progressistes, démocrates et révolutionnaires à continuer à se mobiliser et à participer aux diverses actions et manifestations contre l’agression sioniste sur Gaza.

- Le Bureau d’information politique


Contre l’impérialisme sioniste et ses alliés, unité populaire internationale !

Dans Gaza, l’offensive de l’armée israélienne se fait chaque jour plus sanglante, avec des centaines de morts (quartier de Shujaya), des milliers de blessés,

Photo Kaveh Partovi

Cette déclaration du Parti communiste révolutionnaire (PCR-RCP Canada) a été diffusée lors d’un rassemblement contre le projet de loi C-24 (la prétendue Loi renforçant la citoyenneté canadienne) tenu le samedi 5 juillet dernier à Surrey, en Colombie-Britannique. Le rassemblement était organisé par le magazine Radical Desi et le journal People’s Voice du Parti communiste du Canada (révisionniste), avec l’appui de diverses organisations, dont Personne n’est illégal – Vancouver.

- Le Bureau d’information politique

Il y a 100 ans, le paquebot Komagata Maru arrivait à Vancouver avec à bord quelque 376 passagers ayant fui leur pays d’origine (l’Inde) pour s’établir

Dès leur arrivée au pouvoir, les libéraux – tout comme leurs prédécesseurs péquistes – se sont attaqués aux services publics et notamment aux garderies subventionnées, en gelant leur financement et la création de nouvelles places pour l’avenir. Ainsi, même si la demande populaire augmente pour obtenir des places abordables et de qualité pour les enfants, le gouvernement n’a que faire de ces revendications, la bourgeoisie québécoise lui ayant donné pour mandat de réduire l’État et ses services. En effet, les riches n’ont pas besoin des services publics parce qu’ils peuvent se payer des services privés. Dès lors, ces privilégiéEs ne

Dimanche 6 juillet 2014
de 10h à 14h
au parc Kent (angle Kent et Côte-des-Neiges)
à Montréal

Hot dogs, rafraîchissements et maquillage pour les enfants!

Venez échanger avec nous!

À la fin mai, une installation politiquement chargée de l’artiste Rehab Nazzal a causé toute une controverse à Ottawa. Intitulée «Invisible» et présentée dans une galerie reliée à l’hôtel de ville, l’installation mettait en vedette des photos de prisonniers politiques et martyrs palestiniens – des «traces», dans les mots de l’artiste, de ce que vivent les Palestiniennes et Palestiniens sous l’occupation israélienne. L’installation ayant été présentée dans un lieu officiel de l’administration publique, l’ambassadeur de l’État d’Israël a immédiatement exigé de la ville d’Ottawa qu’elle censure l’exposition, sur la base qu’elle faisait l’apologie du «terrorisme». Les groupes de

Malgré le fait que la Commission de l’immigration et du statut de réfugié a jugé que le ministère de la Sécurité publique n’a pas prouvé qu’il ait été l’instigateur d’actes terroristes, le militant iranien Djaber Kalibi s’est quand même vu ordonner une mesure d’expulsion par le commissaire chargé d’entendre sa cause. Il a donc quitté le pays le 26 juin pour retourner en France (dont il détient la nationalité), laissant ses deux belles-filles à Montréal où elles poursuivent leurs études.

Djaber Kalibi est un militant communiste d’origine iranienne, qui a vécu au Canada pendant neuf ans avant d’en être récemment

Partisan №53
En exclusivité sur le Web

La résistance à Québec: tout un art!

La vidéo «No Permanent Address» de Mark Boulos montre des camarades de la Nouvelle Armée populaire des Philippines.


Du 3 mai au 1er juin avait lieu la septième édition de la Manif d’Art à Québec. Sous le thème de la Résistance, cette biennale a mis au programme plusieurs œuvres dont la visée commune était la remise en question du système actuel, l’ébranlement des fondations du capitalisme, et même la proposition d’une autre forme de structure sociale, celle du communisme.

Au lieu central de l’exposition, l’Espace 400e, les œuvres de Claire Fontaine apportaient un regard critique sur le capitalisme. Les mots «CAPITALISM KILLS LOVE» écrits au néon tel un panneau publicitaire accueillaient le visiteur dès l’entrée. Le mot «STRIKE»

Actuellement et jusqu’à la mi-juillet, des millions de personnes regardent les matchs de la Coupe du monde au Brésil. Dans un des pays les plus fervents de ce sport populaire, nous avons assisté à de multiples manifestations, des émeutes et des grèves contre la tenue de ce tournoi organisé par la FIFA.

La FIFA est officiellement sans but lucratif, mais tout le monde sait que c’est une formidable machine à corruption, à gaspillage de fonds publics et d’engraissement des sociétés partenaires comme l’est le CIO pour les Olympiques, qui vont d’ailleurs se tenir au Brésil en 2016. Les différents paliers