Communiqués

Québec rouge

Le samedi 11 avril à Québec, 25 000 personnes se sont rassemblées sur la côte du boulevard Honoré-Mercier dans le cadre de la marche Action-Climat. La côte est devenue rouge de monde, littéralement, quand tous ces manifestants habillés en rouge ont levé chacun une pancarte rouge pour mettre en scène un thermomètre humain.

La température monte. Effectivement. Le rouge, de symbole communiste, est passé à un symbole de la lutte étudiante avec le Printemps Érable, puis à un symbole anti-austérité, et aujourd’hui, à un thermomètre symbole de l’effet de serre et de l’urgence environnementale. Mais aussi, très certainement, du ras-le-bol

Partisan №59
APPEL DU PARTI COMMUNISTE RÉVOLUTIONNAIRE
À L’OCCASION DU 1ER MAI

Le monde a besoin du socialisme, le socialisme a besoin de la révolution, la révolution a besoin de nous!

Cette année, la journée internationale des travailleurs et travailleuses aura lieu dans un contexte de crise où nous sommes attaqués sur tous les fronts. Partout au pays, les gouvernements au service des riches multiplient les attaques contre les masses ouvrières et populaires. Cela se traduit par des coupures dans les services publics, des augmentations de tarifs, le resserrement des programmes d’aide aux chômeurs et chômeuses, des pressions à la baisse systématiques sur nos salaires, nos retraites et nos conditions de travail…

Dans leur quête insatiable pour maximiser leurs profits, les capitalistes et leur État écrasent tout ce qui se trouve

Les militantes et militants du Mouvement étudiant révolutionnaire (MER) sont au cœur des batailles qui se mènent actuellement sur les campus de plusieurs à villes à travers le pays.

Le 24 mars, en réponse à l’appel lancé il y a quelques semaines par le MER, des actions ont eu lieu dans une quinzaine de villes et sept provinces. La journée d’action pancanadienne #printempsrouge2015 a eu lieu alors qu’au Québec, des milliers d’étudiantes et d’étudiants se jetaient dans la bataille contre les mesures d’austérité antipopulaires imposées par l’État bourgeois.

À Montréal, plus de 10 000 personnes ont participé ce jour-là à

Depuis son lancement il y a quatre ans, le journal que vous tenez entre les mains a été diffusé gratuitement afin de présenter le plus largement possible un point de vue communiste et tenter ainsi d’attirer des militantes et militants dans un mouvement plus vaste. Même si nous avons réalisé une partie de nos objectifs – incluant la consolidation d’un certain nombre de militantes et militants dans des organisations de masse à caractère révolutionnaire, la diffusion à plus grande échelle de nouvelles à partir d’une approche anticapitaliste et la multiplication du contact avec les larges masses – nous estimons que

Partisan №59

Modi, dehors !

Bien que nos représentants gouvernementaux se plaisent à dénoncer l’« islamo-fascisme », (comme se l’est permis Harper lors du battage médiatique autour de l’attentat contre Charlie Hebdo), ils n’ont aucune gêne à pactiser avec tous les fascistes du monde, dès lors que ceux-ci sont au service de l’impérialisme. L’exemple parfait nous en est donné ces jours-ci à l’occasion de la visite du premier ministre indien Narendra Modi, qui sera officiellement reçu par le Canada les 15 et 16 avril, après un arrêt en France et en Allemagne. Le gouvernement Harper et les partis d’opposition l’accueilleront ensemble chaleureusement, donnant ainsi une légitimité

Partisan №59
GRÈVE DES SALARIÉ-E-S CONTRACTUEL-LE-S À L’UNIVERSITÉ
DE TORONTO

La base militante a poursuivi la lutte malgré l’arbitrage

Le jeudi 26 mars, alors même que les militantes et militants de base des deux syndicats en grève se préparaient pour la manifestation historique de 10 kilomètres prévue le lendemain entre l’Université York et l’Université de Toronto, la direction du local 3902 du Syndicat canadien de la fonction publique réussissait à faire cesser la grève à l’Université de Toronto. Après que toutes les offres eurent été rejetées, le comité de négociation du local 3902 s’est plié à la demande de l’employeur, qui souhaitait désespérément que les grévistes retournent au travail afin de permettre la tenue des examens et éviter la

Le prochain numéro du journal Partisan (59) paraîtra le mardi 14 avril. Vous y trouverez tous les détails à propos des actions qui auront lieu le 1er Mai ainsi que l’appel du PCR pour un 1er Mai rouge en faveur du socialisme et de la révolution. Réservez tout de suite le nombre d’exemplaires que vous souhaitez diffuser en écrivant à partisan@pcr-rcp.ca!

Évènements
MONTRÉAL | «OSTIE DE GROSSE MANIF DU 1ER MAI»

Le 1er Mai, c’est le capitalisme qu’on a dans la mire!


C’est pas seulement l’austérité qu’il faut combattre;
C’EST LE CAPITALISME QU’IL FAUT ABATTRE!

Manif de soir pour le 1er Mai anticapitaliste (19h)
Les hordes excédées envahissent
le nouveau «Golden Square Mile»!
(Centre-ville de Montréal)

-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-
1er mai 2015, 19h, pile
Trois points de rassemblement:

Union/Sainte-Catherine (Square Phillips)
McGill College/Sainte-Catherine
McGill College/Maisonneuve
-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-

L’AUSTÉRITÉ est sur toutes les lèvres. Il y a péril en la demeure. Les services publics sont l’objet d’une opération de démantèlement sans précédent de la part des forces capitalistes, par le truchement de l’appareil d’État qu’elles contrôlent directement. Le filet social se détériore à vue d’œil. Rien

Communiqués
SOLIDAIRES CONTRE L’ISLAMOPHOBIE!

La vermine fasciste de «Pegida» s’est lâchement enfuie!

Montréal, le 28 mars 2015 – Près d’un millier de personnes ont mis en échec la poignée de fascistes qui avaient annoncé la tenue d’un premier rassemblement du groupe islamophobe «Pegida» un peu plus tôt aujourd’hui à Montréal.

Dirigé par un nationaliste identitaire (J.F. Asgard) se disant ouvertement d’extrême-droite et partisan du Front national des Jean-Marie et Marine Le Pen, le groupuscule fasciste avait reçu l’autorisation du Service de police de la Ville de Montréal pour tenir un rassemblement en plein cœur du «petit Maghreb» – un quartier multiethnique largement fréquenté par des personnes de confession musulmane dans l’est de