Caricature diffusée par le New Democratic Labour Front de l’État du Tamil Nadu en Inde.

À la veille de l’ouverture du Forum social de moins en moins «mondial» qui aura lieu du 9 au 14 août à Montréal, nous vous invitons à relire et à partager ces articles dans lesquels le PCR – et avant lui le PCR(co) — ont dénoncé les limites de cette organisation et l’impasse dans laquelle elle se trouve, faute de vouloir s’attaquer globalement au système impérialiste mondial. Notre parti n’a jamais participé aux divers forums sociaux qui ont eu lieu au Canada ou ailleurs et n’y participera pas plus cette fois-ci. En cela, nous faisons nôtre l’appel au boycott lancé

Partisan
UN APPEL DE LA CONVERGENCE DES LUTTES ANTICAPITALISTES:

Pour qu’un autre monde soit possible… il faut détruire le capitalisme!

C’est un rendez-vous à la place Pasteur, rue Saint-Denis (entre Sainte-Catherine et De Maisonneuve), le jeudi 11 août à 18h!

Car, pour la première fois, le Forum social mondial a lieu dans un pays du Nord. Cette tournée du forum à Montréal est une opportunité historique de voir l’envers de la médaille: plutôt que de constater l’appauvrissement et l’exploitation des pays du sud, les participant-e-s pourront observer l’enrichissement et la décadence des pays du Nord. Après tout, le Forum social mondial est né de la contestation contre la ZLÉA, la Zone de libre-échange américaine, traité visant à soumettre les pays

Des révolutionnaires provenant de différents endroits dans les Maritimes ont participé le week-end dernier au 4e congrès révolutionnaire canadien, convoqué à Halifax par le Parti communiste révolutionnaire (PCR). Faisant suite aux trois premiers congrès tenus respectivement à Montréal (2006), Toronto (2010) et Vancouver (2014), l’objectif cette fois-ci était de stimuler l’expansion du communisme révolutionnaire dans les provinces atlantiques, afin de rassembler et développer les forces nécessaires pour mettre fin au capitalisme, à l’impérialisme et au colonialisme.

Comme premier résultat de cette démarche, nous sommes fières et fiers d’annoncer la formation officielle de comités d’organisation du PCR à Halifax en Nouvelle-Écosse,

Le samedi 14 mai a eu lieu une longue marche entre Maniwaki et Messines, passant à travers la réserve de Kitigan Zibi, pour rendre hommage à Brandon Maurice, six mois après son meurtre par la SQ et deux jours avant ce qui aurait été son anniversaire de 18 ans. La famille a organisé pour l’occasion une marche de 12 km, se terminant à leur domicile avec une fête bbq agrémentée de shows de boucane.

Malgré la pluie, des dizaines de membres de la famille, ami.es et sympathisant.es ont défilé, signifiant leur indignation face à un corps de police qui se

La Marche pour la Vie qui a lieu annuellement à Ottawa s’est une fois de plus terminée en humiliation pour les réactionnaires d’extrême-droite qui veulent enlever aux femmes et aux autres personnes opprimées par le genre leur contrôle sur leur corps. Le Front féministe prolétarien – Ottawa et la Riposte féministe de Montréal ont organisé avec succès une contre-manif le 12 mai qui a perturbé la parade des anti-choix; le soir précédent, ces mêmes réactionnaires ont aussi eu maille à partir avec le FFP qui avait organisé une veillée pour les victimes d’avortements non sécurisés une heure avant leur propre

Évènements
Un appel du Front féministe prolétarien - Ottawa:

Contre-manifestation à l’occasion de la marche annuelle «pour la vie»

Jeudi 12 mai à midi
Rassemblement au Parc de la Confédération
au 100, rue Elgin, Ottawa

Pour la troisième année, nous manifestons contre la «marche pour la vie» réactionnaire et misogyne, dirigée par la Campaign Life Coalition. Ils proclament marcher «pour la vie» mais en réalité, ils marchent pour nier l’autonomie corporelle des personnes qui subissent l’oppression de genre. Venez nous rejoindre au Parc de la Confédération Park à 12h, alors qu’on prendra la rue afin de manifester contre ces réactionnaires misogynes. Ensemble, nous pouvons mettre fin à la «marche pour la vie»!

Points d’unité:

  • Maintenir et améliorer l’accès
Communiqués
APPEL DU PARTI COMMUNISTE RÉVOLUTIONNAIRE À L’OCCASION DU 1ER MAI 2016

Le monde nous appartient! Manifestons notre pouvoir!

Partout dans le monde, le 1er Mai, les travailleuses, les travailleurs et les oppriméEs célèbrent la journée internationale de la classe ouvrière. Le 1er Mai, c’est bien sûr l’occasion de souligner nos luttes et nos victoires – celles du passé, nos luttes actuelles et celles à venir. C’est aussi le moment de manifester – une fois de plus! – notre résistance aux attaques de toutes sortes que l’on subit quotidiennement, de la part des patrons et de tous ceux qui se consacrent à défendre et maintenir le système capitaliste d’exploitation et d’oppression à la source de toutes les inégalités.

Mais

En ce 1er Mai, nous appelons les prolétaires et les peuples opprimés du monde entier à célébrer le 50e anniversaire de la Grande Révolution culturelle prolétarienne (GRCP) chinoise. Au cours de la révolution culturelle, en tant que point d’ancrage, ce qu’on appelait alors la pensée-maozedong a été largement diffusé et le président Mao est devenu un dirigeant reconnu de la révolution mondiale, notamment comme celui ayant amené le marxisme-léninisme à une nouvelle étape: le maoïsme.

Cinq décennies après que le président Mao eut affirmé que «l’impérialisme et tous les réactionnaires sont des tigres de papier», le système impérialiste s’enfonce toujours