Communiqués
L’ÉLECTION FÉDÉRALE EST OFFICIELLEMENT DÉCLENCHÉE

Le PCR fera campagne pour le boycott

Avec le cynisme qu’on lui connaît, le premier ministre Stephen Harper a annoncé ce matin l’ouverture officielle du grand cirque qui se déploiera partout au pays jusqu’au 19 octobre, date prévue pour la tenue de l’élection fédérale. Les bandits au pouvoir à Ottawa tenteront une fois de plus de nous convaincre que par le dépôt d’un bout de papier dans l’urne, nous aurons notre mot à dire sur la direction que prendra le Canada. Ils espèrent ainsi conférer une apparence de légitimité à un système fondamentalement injuste, qu’ils administrent au profit d’une poignée de riches. Plutôt que d’échafauder d’illusoires stratégies

Dimanche 26 juillet
15h00
197, rue Wurtemberg
OTTAWA

À l’appel du Comité prolétarien d’action révolutionnaire – Ottawa.

Au Kurdistan du Nord, 30 de nos camarades – socialistes, communistes, anarchistes et nationalistes kurdes – sont mort.es assassiné.es dans un attentat commis par l’État islamique. Ces militantes et militants de plusieurs organisations engagées dans la lutte révolutionnaire en Turquie étaient réuni.es dans la ville de Suruç pour préparer la reconstruction de Kobané, haut-lieu de la résistance kurde et du combat pour un Rojava libre et socialiste. L’attentat a été commis avec la complicité de l’État turc, qui depuis le début fournit du

Samedi 25 juillet
19h00
Au Dépanneur Sylvestre
9, rue Fortier, Gatineau

La mobilisation pour une grève générale au printemps 2015 a soulevé beaucoup d’espoir parmi une population aux prises avec la crise économique et les mesures d’austérité du gouvernement. Les syndicats et autres organisations progressistes n’ont malheureusement pas été capables d’organiser les masses en un mouvement assez fort et cohérent pour défier les autorités, et la mobilisation s’est estompée assez rapidement comparé au mouvement étudiant de 2012.

Mais la nécessité pour un changement demeure, et le printemps 2015 a tout de même vu plusieurs expériences intéressantes et l’émergence de nouvelles

Communiqués
Les 31 octobre et 1er novembre à Ottawa

Cinquième congrès du Mouvement étudiant révolutionnaire

MISE À JOUR!!! Le Comité de coordination du MER a pris la décision de reporter la tenue du prochain congrès la fin de semaine du 31 octobre-1er novembre. Cela donnera plus de temps à toutes les parties impliquées – le Comité de coordination, les sections, les groupes à l’extérieur du MER, etc. – pour se préparer et s’assurer que le congrès sera un succès. À Octobre!

Le Mouvement étudiant révolutionnaire (MER) est ravi de vous annoncer que nous tiendrons notre cinquième congrès pancanadien les 31 octobre et 1er novembre! Le MER est une organisation pancanadienne d’étudiantEs et de jeunes, révolutionnaires

« Le front uni implique deux principes : le premier, c’est l’union, le second, c’est la critique, l’éducation et la rééducation. S’il est faux d’adopter, au sein du front uni, une position capitulationniste, il est également faux de pratiquer un sectarisme qui conduit à évincer les gens et à les mépriser. Nous avons pour tâche de nous allier avec les intellectuels [et] les artistes… de les aider, de les convaincre, de les rééduquer. Pour les rééduquer, il faut d’abord nous unir avec eux. »

Mao Zedong, Le front uni dans le travail culturel

C’est avec fierté que nous vous présentons le premier numéro

À quelques mois de l’élection fédérale qui doit avoir lieu le 19 octobre, l’émergence d’une « vague orange » dans la conservatrice Alberta a ranimé l’espoir de ceux et celles qui souhaitent se débarrasser du gouvernement Harper. Il y a deux ans, le même phénomène s’était produit quand Justin Trudeau a pris la tête du Parti libéral. Pour plusieurs, le gouvernement Harper symbolise une rupture avec ce que le Canada aurait été par le passé : les Casques bleus, la tolérance, la compassion, et toutes ces sortes de choses qui ont fait sa réputation.

L’adoption toute récente de la Loi antiterroriste de 2015

Drapeau Rouge №102
LE NÉO-LIBÉRALISME SOUS COUVERT DE POLITIQUE IDENTITAIRE

Comment les Jeux panaméricains ont infiltré l’Université de Toronto

Les organisatrices et organisateurs des Jeux panaméricains et parapanaméricains – qui auront lieu en juillet à Toronto et qui représentent la nouvelle arme de la classe dominante contre les pauvres – ont cherché de toutes les façons à nouer des alliances avec la petite-bourgeoisie et d’autres couches privilégiées, de sorte à obtenir leur soutien. Il n’est donc pas surprenant qu’ils aient tenté – et à bien des égards, réussi – d’étendre leur emprise sur les diverses institutions postsecondaires de la métropole. Non seulement les Jeux se tiendront sur les campus, mais une imposante programmation a été mise en place à

Ceci est la transcription (avec un supplément) d’un discours livré lors de la manifestation de 10 kilomètres du 27 mars à Toronto – la « manifestation pour s’unir et combattre », organisée par le comité de grève conjoint des locaux 3902 et 3903 du Syndicat canadien de la fonction publique dans le contexte de leurs grèves simultanées. Le comité de grève conjoint est né, en partie, grâce à l’intervention de quelques membres du Mouvement étudiant révolutionnaire et du Comité prolétarien d’action révolutionnaire de Toronto qui travaillent et/ou étudient à ces universités. L’idée derrière la mise sur pied du comité était d’attirer l’attention

Drapeau Rouge №102
NOTRE HISTOIRE

Été 1990 : La légitime révolte de la nation mohawk

Le 11 juillet 1990, les troupes de la Sûreté du Québec prennent d’assaut la pinède attenante au cimetière traditionnel de la nation mohawk à Kanesatake, près de Montréal, pour y déloger les résidentes et résidents qui s’opposent depuis des mois au projet d’agrandissement d’un club de golf piloté par un entrepreneur véreux avec l’appui du maire de la municipalité voisine d’Oka. L’opération de la police provinciale s’avère catastrophique alors qu’un officier de la SQ meurt, sans que l’on n’ait jamais réussi à déterminer de quelle arme provenait la balle qui l’a achevé. C’est le début d’un siège qui durera deux