L’impérialisme américain – l’ennemi numéro un des peuples du monde et la principale source de terreur à l’échelle internationale – est entré en guerre suite aux attaques sans précédent qui ont été perpétrées contre le symbole de la puissance financière impérialiste qu’est le World Trade Center et contre le Pentagone – le centre dirigeant mondial de la brutalité militaire. Nous insistons sur le fait qu’il est tout simplement ridicule et inapproprié pour les bouchers américains de pleurer les morts du 11 septembre. Depuis plusieurs décennies, l’impérialisme américain n’a cessé de fouler aux pieds les aspirations des peuples à la démocratie, à l’égalité et à la liberté ; c’est pourtant lui qui se déguise aujourd’hui en sauveur contre la menace terroriste. Le largage de bombes atomiques sur le Japon, le massacre de milliers de Vietnamiens et de Vietnamiennes, l’utilisation de bombes au napalm, le déclenchement d’attaques aux missiles constantes contre l’Irak, l’assassinat de centaines de milliers de personnes partout à travers le monde, ne constituent qu’une partie des atrocités commises par l’impérialisme U.S.

L’impérialisme américain s’ingère dans les affaires intérieures d’autres pays : il trame coup d’État sur coup d’État, et contribue au renversement de gouvernements élus en fournissant des armes meurtrières à des forces anti-démocratiques, les encourageant même à mener des actions terroristes. L’impérialisme américain surveille et tente de contrôler les peuples du monde, brutalisant toute forme d’opposition au moyen d’embargos économiques qui ont conduit des millions de personnes à la mort. Il encourage et pratique le racisme partout où il le peut.

Cet impérialisme sauvage hurle présentement parce qu’il a été blessé et humilié par les frappes qui ont été faites au cœur même de ce qui représente sa puissance militaire et financière. Les États-Unis cherchent en ce moment à consolider les appuis qu’ils ont obtenus à leur offensive militaire meurtrière en Afghanistan. Ils rejettent la participation des Nations unies, préférant faire déferler eux-mêmes le torrent d’injustices contre l’humanité qu’ils déploient avec leur «Opération Justice infinie».

Au fur et à mesure que les événements se déroulent, les peuples du monde manifestent de plus en plus ouvertement leur opposition à cet acte haineux de la part de l’impérialisme U.S. De nombreuses personnes, y compris même aux États-Unis, élèvent la voix contre cette déclaration de guerre. Cela indique que les masses démocratiques éprises de paix vont déployer une forte résistance face à la guerre.

Un voile sombre est en train de couvrir le monde. Cela ne concerne pas que la population américaine et les victimes des attaques sauvages de l’impérialisme U.S. : c’est bien l’ensemble de la communauté internationale qui risque de se voir entraîner dans un bain de sang inimaginable.

Nous condamnons fermement les fauteurs de guerre américains qui tentent d’entraîner le monde entier dans une guerre massive. Nous appelons l’ensemble des défenseurs de la paix et de la démocratie à s’opposer par tous les moyens possibles à la guerre menée par les États-Unis. Nous condamnons le rôle servile joué par les gouvernements réactionnaires de la région, notamment les gouvernements de l’Inde, du Népal, du Bangladesh, du Sri Lanka et du Pakistan qui répondent aux ordres de l’impérialisme américain au nom de la lutte contre le terrorisme.

Il faut multiplier les initiatives et redoubler d’efforts pour résister à l’impérialisme en ralliant l’ensemble des peuples du monde, et en particulier ceux d’Asie du Sud. Bâtissons un mouvement anti-impérialiste fort et solide et étendons-le partout à travers le monde!

– Le Comité de coordination des partis et
organisations maoïstes d’Asie du Sud
[1]
24/09/2001



1) Le Comité regroupe les partis et organisations suivantes :

• Parti communiste du Népal (maoïste)

• Parti communiste de l’Inde (marxiste-léniniste) (Guerre populaire)

• Centre communiste maoïste – Inde

• Centre communiste révolutionnaire de l’Inde (MLM)

• Centre communiste révolutionnaire de l’Inde (maoïste)

• Parti communiste de l’Inde (ML) (Nakshalbari)

• Parti Purba Bangla Sarbahara (CC) – Bangladesh

• Parti Purba Bangla Sarbahara (Maoist Punarghathan Kendra) – Bangladesh

• Parti Samyabadi (ML) du Bangladesh

• Parti communiste de Ceylan (maoïste) – Sri Lanka

e p D T F s