Les camarades de l’Organisation communiste marxiste-léniniste Voie prolétarienne de France ont émis cette déclaration («Génération sacrifiée, jeunesse révoltée!») en soutien à la grève étudiante qui se déroule actuellement au Québec.

Nous avons également reçu ce message en provenance du Comité de lutte populaire Manolo Bello de Galice, dans l’État espagnol:

Camarades,

Recevez un chaleureux salut rouge en provenance de la Galice (Espagne)!

Le Comité de lutte populaire «Manolo Bello» tient à exprimer publiquement son appui à la lutte prolongée des étudiantes et étudiants à Montréal et dans les autres villes du Québec contre la hausse des frais de scolarité. Cette hausse touche directement les jeunes de la classe ouvrière et vise à faire de l’enseignement supérieur une chasse-gardée de l’élite bourgeoise.

Des mesures similaires sont actuellement mises en œuvre par la réaction de tous les pays. Dans l’État espagnol, sous la direction du FMI, de la Banque mondiale et de l’Union européenne, des coupes du même ordre sont appliquées non seulement dans l’éducation, mais également dans la santé et les conditions de travail.

Comme communistes et révolutionnaires, nous luttons contre ces attaques frontales de la classe bourgeoise, tout en préparant la constitution du parti et des éléments concentriques de la révolution.

Le marxisme-léninisme-maoïsme est l’idéologie du prolétariat victorieux; l’étudier, le défendre et l’appliquer est notre tâche principale dans les pays capitalistes développés, tout en restant fermement attaché aux masses, car ce sont elles et selles seules qui font l’histoire.

Vive la juste lutte des étudiantes et étudiants du Québec!

Le Comité de lutte populaire «Manolo Bello»

Enfin, l’hebdomadaire grec La Voie, publié notamment par l’Organisation communiste de Grèce, a publié cette entrevue avec un porte-parole du PCR.

Le Bureau d’information politique
e p D T F s