Communiqués
CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE SOUTIEN À LA GUERRE POPULAIRE EN INDE

Intervention du Parti communiste révolutionnaire du Canada (PCR-RCP Canada)

Chers camarades,
Chères camarades,

Cette conférence survient à un moment-clé, et nous tenons à remercier le Comité international d’appui à la guerre populaire en Inde et la Ligue anti-impérialiste pour l’organisation de cette magnifique conférence. Nous transmettons nos salutations révolutionnaires au Parti communiste de l’Inde (maoïste), à l’Armée populaire de libération et de guérilla, aux organisations révolutionnaires et démocratiques de masse. Ensemble, ces organisations combattent l’impérialisme, la bourgeoisie compradore et bureaucratique indienne et les propriétaires terriens féodaux. Le Parti communiste révolutionnaire du Canada a participé aux semaines d’action en appui à la guerre populaire en Inde, notamment par l’organisation de projections de films, de conférences éducatives et d’une manifestation à Ottawa, la capitale du Canada; et nous réaffirmons notre appui à la campagne et aux prochaines semaines d’action.

En premier lieu, nous croyons qu’il faut appuyer la guerre populaire en Inde parce qu’il importe de soutenir nos troupes, les masses combattantes travailleuses et paysannes, les peuples indigènes et nationalités opprimées! Aujourd’hui, l’Armée populaire de libération et de guérilla est notre armée. Du fait de l’importance de l’Inde dans l’économie et l’ordre géopolitique planétaire du système impérialiste mondial, les maoïstes de l’Inde sont à l’avant-garde de la lutte révolutionnaire contre l’impérialisme, le féodalisme et le capitalisme. La guerre populaire en Inde ébranle le gouvernement, la bourgeoisie compradore et la bourgeoisie bureaucratique, ainsi que les secteurs féodaux, qui constituent tous ensemble l’essentiel de la classe dominante indienne. En outre, elle a remis le communisme à l’avant-scène en osant hisser le drapeau rouge.

Cela est très important, surtout depuis l’éclatement du Mouvement révolutionnaire internationaliste, conséquence du néo-révisionnisme du RCP,USA et de la clique de Prachanda-Bhattarai. Dans la région du Dandakaranya, le gouvernement populaire sert d’exemple et s’avère une inspiration, par sa forme de gouvernement et ses politiques économiques, qui sont organisées par et pour le peuple. Cela est particulièrement important en cette période de crise financière, alors que le véritable caractère des gouvernements bourgeois apparait pleinement à la face du monde.

Le Parti communiste révolutionnaire (PCR-RCP Canada) voit dans le Parti communiste de l’Inde (maoïste) un exemple d’un parti révolutionnaire qui a su rompre avec plusieurs tendances sectaires qui polluent le mouvement révolutionnaire. Le PCI (maoïste) est né d’une fusion sur une base de principe solide de trois des principales organisations révolutionnaires du pays. Nous espérons que nous puissions tous apprendre de cette expérience. Mais la raison la plus importante pour laquelle nous devons appuyer la guerre populaire, c’est que le mouvement révolutionnaire subit une attaque brutale de la part de l’État indien. À chaque jour, des militantes, militants et des civilEs sont arrêtéEs et assassinéEs de la manière la plus brutale; il est de notre responsabilité de s’assurer que le gouvernement indien ne pourra continuer à agir ainsi sans qu’il y ait résistance et protestation.

La question se pose toutefois à savoir: quel type de solidarité internationale devons-nous mettre en œuvre? Nous croyons que nous devons tous participer à la campagne internationale d’appui à la guerre populaire. Nous, du Parti communiste révolutionnaire du Canada, ne voyons pas de contradiction entre la campagne contre l’opération Green Hunt et la campagne d’appui à la guerre populaire en Inde. Au contraire, nous voyons ces campagnes comme étant complémentaires. En effet, nous soutenons fermement la nécessité d’une campagne de masse démocratique pour mettre fin à l’opération Green Hunt, dont le but est de réprimer l’ensemble des mouvements de masse qui luttent contre l’impérialisme, le féodalisme et le capitalisme en Inde; nous reconnaissons que le PCI (maoïste) et la guerre populaire qu’il dirige s’inscrivent dans une lutte de plus grande ampleur. Cependant, en tant que parti maoïste, nous croyons également que le PCI (maoïste) ainsi que la guerre populaire qu’il dirige représentent la section la plus avancée de ces luttes, idéologiquement, politiquement et sur le plan organisationnel, et que c’est la responsabilité des maoïstes du monde entier de faire connaître la guerre populaire menée par le PCI (maoïste). Nous croyons enfin que la meilleure solidarité que nous puissions offrir aux camarades indiennes et indiens passe par la construction d’un mouvement révolutionnaire dans les pays capitalistes avancés et par la lutte contre l’impérialisme et le capitalisme au cœur de la bête, en utilisant la stratégie de la guerre populaire urbaine.

Vive le Parti communiste de l’Inde (maoïste)!
Vive l’Armée populaire de libération et de guérilla!
Vive les masses révolutionnaires de l’Inde!

Hambourg, Allemagne
Le 24 novembre 2012

–> English version here.

–> Versión en español aquí.

e p D T F s