Communiqués
Le Parti communiste révolutionnaire appelle à l’unité
des travailleurs et des travailleuses

Halte au racisme! Halte à l’islamophobie!

L’ampleur du phénomène de l’islamophobie et la rapidité avec laquelle il se développe actuellement au Québec et ailleurs en Occident sont extrêmement préoccupantes. C’est une question politique majeure et toute personne progressiste doit en mesurer la menace et participer sans réserve à son éradication.

Nous reconnaissons dans l’islamophobie le nouveau racisme dominant de notre société. Bien sûr le racisme n’est pas un phénomène nouveau. Il n’a jamais été éliminé des sociétés capitalistes et il doit constamment être combattu sous toutes ses formes. L’islamophobie à laquelle nous faisons face semble toutefois concentrer en elle des aspects ou des manifestations sociales et politiques qui en font un phénomène raciste tout particulièrement dangereux. Rappelons quelques faits à cet égard:

• Une population minoritaire – les personnes de confession musulmane ou présumées telles – est désignée comme bouc-émissaire en temps de crise économique et sociale;

• Elle est systématiquement ciblée par certains grands médias (Québecor…) et certains grands partis de la bourgeoisie (le PQ, le Parti conservateur et la CAQ) qui mènent une campagne démagogique pour agiter une menace imaginaire et pour nourrir une insécurité irrationnelle quant à «nos» valeurs et «notre» identité;

• Les États impérialistes mènent une guerre de pillage du Moyen-Orient qu’ils cherchent à dissimuler derrière les faux-semblants d’une croisade contre une autre menace imaginaire construite sur l’amalgame terroristes – intégristes – musulmans;

• Ces mêmes États agitent le même épouvantail terroriste (forcément musulman!) pour justifier de nouvelles lois sécuritaires et tout un appareil de renseignement et de répression (projet de loi C-51) qu’ils pourront tourner contre n’importe quel mouvement d’opposition;

• Emboitant le pas à la campagne de peur et au populisme xénophobe, les autorités publiques interviennent pour restreindre le droit d’association et la liberté de religion de cette communauté ou pour dénier l’accès à la justice à l’une de ses membres;

• L’action de la grande bourgeoisie qui souffle sur les braises de l’islamophobie trouve de plus en plus écho dans une mobilisation de masse au discours ouvertement haineux et xénophobe et qui déborde les organisations traditionnelles de l’extrême-droite (par exemple les récentes manifestations de PEGIDA qui essaime depuis l’Europe);

• Enfin on constate de nombreux cas de violence verbale et physique envers des personnes et des lieux associés à la religion musulmane, en particulier depuis le débat sur la soi-disant «charte des valeurs».

Voilà beaucoup d’ingrédients qui, rassemblés dans un même cocktail raciste, sont extrêmement explosifs. La situation est d’abord intolérable pour les personnes associées à la communauté visée par ces attaques. Menacées dans leurs droits, leurs libertés et leur intégrité, marginalisées au plan socio-économique, elles ont toutes les raisons d’attendre et d’obtenir notre solidarité. Mais par l’islamophobie, c’est aussi toute la classe des exploitéEs que la bourgeoisie affaiblit en la divisant sur la base de préjugés étrangers à ses intérêts réels, en semant en son sein la méfiance, en jetant la confusion dans les consciences.

Ne laissons pas l’islamophobie devenir au XXIe siècle l’ignoble tragédie que l’antisémitisme a été au XXe siècle!

Le réel intérêt des travailleurs et des travailleuses, ce n’est pas de combattre la religion, encore moins de lutter contre les personnes qui se réclament d’une foi ou d’une autre. C’est plutôt de lutter contre les exploiteurs capitalistes, qu’ils se prétendent athées, laïcs, chrétiens ou musulmans. Contre le système économique et les politiques qui nous poussent tous et toutes vers les crises, la pauvreté et la guerre. Entre prolétaires, la confrontation des croyances sur la religion, la science, notre conception du monde et nos valeurs est nécessaire, mais elle doit se faire par le dialogue, dans un esprit de camaraderie, sans rompre notre solidarité et notre indépendance politique face à la bourgeoisie.

Solidarité avec les victimes de la démagogie, de la discrimination et des agressions islamophobes racistes!
Contre les guerres impérialistes au Moyen-Orient!
Pour l’unité des travailleuses et travailleurs de toutes origines dans le combat contre les capitalistes et leur État!

Le Parti communiste révolutionnaire (PCR-RCP Canada)
e p D T F s