Jeudi 8 mars de 16h à 17h
Rassemblement
Place des Tisserands


Travailleuses, sans-emploi, immigrantes, autochtones, mères monoparentales, rappelons les origines révolutionnaires du 8 mars, redécouvrons la lutte pour le socialisme!

Trop de gens l’ignorent: le 8 mars est né de la ferveur révolutionnaire des femmes communistes qui, en 1910, réunies dans le cadre de la Deuxième Internationale socialiste, ont décidé de mettre au calendrier une journée pour célébrer le courage des prolétaires en lutte constante contre leurs exploiteurs capitalistes.

Travailleuses, prolétaires, à l’occasion de la Journée internationale des femmes, rappelons la vaillance des femmes prolétaires, ici même à Salaberry-de-Valleyfield, ayons en mémoire la détermination de ces femmes qui en août 1946, contre la police du gouvernement de Duplessis, l’Église locale et les patrons de la Dominion Textile, ont organisé un rassemblement de 5000 personnes qui a finalement mis fin à la grève et fait reculer la classe dominante.

Appuyons toutes ces femmes qui dénoncent actuellement les conditions inacceptables de travail comme dans les CHSLD, les hôpitaux, les garderies et celles qui participent activement à mettre un terme à la tolérance face aux inconduites sexuelles.

Saluons les femmes ouvrières, la majorité de cette classe sociale qui façonne le monde et produit toutes les richesses! Les bourgeois doivent désormais craindre celles et ceux qu’ils exploitent. Cette année, dans nos syndicats, dans nos groupes, dans nos associations, dans nos familles, redonnons à cette journée son caractère de lutte contre l’exploitation!

Mais ne nous contentons pas de la lutte contre le sexisme et pour l’amélioration de nos conditions: travaillons ensemble pour en finir avec le capitalisme, car notre libération pleine et véritable en dépend! La fin de l’exploitation de l’Homme par l’Homme sera la fin de l’exploitation des femmes.

C’est pourquoi nous inviterons à poursuivre en soirée avec une manifestation organisée par le Front féministe prolétarien. Là, nous marquerons de rouge le 8 mars et avancerons les rangs serrés, en marche pour le Printemps ouvrier vers un 1er Mai révolutionnaire: Journée internationale des travailleurs!

8 mars à Montréal
Rassemblement à 18h30 au Square Cabot
(angle Atwater et Sainte-Catherine)

Le Front féministe prolétarien révolutionnaire
FFPR – PCR
e p D T F s