Communiqués
Côte-des-Neiges

Marche vers le 1er Mai révolutionnaire

Le samedi 8 avril dernier, quelques dizaines de nos militantEs et sympathisantEs ont pris la rue et ont marché dans le quartier Côte-des-Neiges – un des quartiers les plus pauvres au Canada – en brandissant le drapeau rouge et en scandant des slogans révolutionnaires. L’objectif était d’inviter les prolétaires du coin à venir manifester dans le centre-ville de Montréal le 1er mai prochain, à l’occasion de la Journée internationale des travailleurs et des travailleuses. Des tracts expliquant la raison d’être du 1er Mai et de la manifestation anticapitaliste ont été distribués tout au long de notre trajet. Notre défilé s’est

Le Bureau d’information politique annonce la parution du plus récent numéro du journal Partisan – un outil d’agitation-propagande pour le communisme et la révolution désormais publié par le District du Québec du PCR. Les articles publiés dans ce numéro mettent l’accent sur la mobilisation en prévision de la journée internationale des travailleuses et des travailleurs, le 1er Mai.

Les milliers d’exemplaires seront disponibles dès mercredi 12 avril en soirée à la Maison Norman Bethune, au 1918, rue Frontenac à Montréal.

Lisez, diffusez le journal Partisan! En avant vers le 1er mai révolutionnaire!

Le Mouvement étudiant révolutionnaire – Montréal (MER-Montréal) rompt de façon immédiate et définitive tout lien organisationnel et politique avec l’organisation pancanadienne Mouvement étudiant révolutionnaire – Revolutionary Student Movement (MER-RSM).

Cette rupture fait suite aux récents évènements entourant le Parti communiste révolutionnaire (PCR), et à la lutte pour en préserver l’intégralité contre les attaques répétées d’une clique antiparti et de leurs supporters envers son programme et ses conceptions stratégiques. Ces évènements, même s’ils ont agi comme une étincelle, en se posant comme démiurges d’une réalité politique nouvelle demandant frénétiquement une réponse de notre part, ne doivent aucunement éclipser la longue accumulation

(Montréal, le 11 mars 2017) Il appert qu’un communiqué sera publié, dans les prochaines heures sinon les prochains jours, pour annoncer «l’expulsion» de quatre camarades membres de notre parti dans la région de Montréal, sous prétexte d’un incident survenu le samedi 4 mars à l’occasion du lancement d’un ouvrage à la Maison Norman Bethune, quand trois éléments hostiles, qui n’ont cessé de mener une activité fractionnelle basée sur la diffusion de rumeurs et de mensonges et se sont exclus eux-mêmes du parti, ont été invités à quitter les lieux.

Le district du Québec du Parti communiste révolutionnaire condamne et rejette

Communiqués
Rejoignez le contingent rouge du FFPR dans la manifestation du 8 mars à Montréal!

Le 8 mars 2017, relançons le mouvement de libération des femmes sur une base de lutte des classes!

En 1920, 10 ans après la proclamation de la Journée internationale des femmes ouvrières, Alexandra Kollontaï, figure majeure de la révolution socialiste de 1917 en Russie, rappelait le caractère prolétarien de cette journée dans un journal de Moscou. En en faisant la genèse, elle affirmait que «[l]e 28 février 1909, les socialistes américaines ont organisé des manifestations monstres et des réunions à travers le pays exigeant des droits politiques pour les travailleuses. On peut considérer que ce fut la première Journée des femmes de l’histoire. En 1910, à l’occasion de la deuxième Conférence internationale des ouvrières, la militante allemande

Le comité de Montréal du PCR tient à remercier chaleureusement toutes les personnes qui sont venues nombreuses samedi dernier le 28 janvier pour célébrer son 10e anniversaire à la Maison Norman Bethune, lieu unique d’organisation politique qui a été bondé en cette fête marquante et réussie. Ce fut une soirée très spéciale qui nous a permis de nous remémorer la dernière décennie de combat acharné contre la bourgeoisie dans laquelle le parti s’est construit et a accumulé une expérience de lutte importante. Ce fut également l’occasion de lancer toutes et tous ensembles la mobilisation que nécessiteront le 8 mars et

http://mer-rsm.ca/sixth-pan-canadian-conference-callout-february-18th-19th/

Comme de nombreux camarades, supporters et organisateurs du MER-RSM en ont eu connaissance, nous avons été contraints, de façon inattendue, de repousser notre 6e conférence du Mouvement étudiant révolutionnaire. Mais nous sommes de retour et nous organiserons notre 6e congrès du 18 au 19 février 2017 à Ottawa!

Avec des invités d’un océan à l’autre, cela représente un autre bond en avant dans la construction du mouvement révolutionnaire au Canada! Nous allons assister et façonner la transformation du paysage politique du pays et avancer vers la révolution!

Les camarades intéressés sont encouragés à s’inscrire pour participer soit à leur

Camarades, supporters, compagnons de route! L’équipe du Drapeau rouge sollicite vos contributions en vue d’un numéro spécial sur la montée du fascisme au Canada. Bien que les supporters et les amiEs du PCR discutent de l’enjeu de la montée de la droite et de la résurgence du fascisme depuis plusieurs années, nous croyons qu’avec l’élection récente de Trump – le symptôme le plus reconnaissable de ce courant –, il est temps de consacrer un numéro spécial à ce phénomène.

Nous invitons toutes les personnes intéressées à nous soumettre leurs analyses, reportages, critiques et interventions dans les meilleurs délais. Compte tenu

Communiqués
DU MOUVEMENT RÉVOLUTIONNAIRE OUVRIER - MONTRÉAL:

Le parti de Rambo Gauthier: un projet complètement étranger aux intérêts de la classe ouvrière

C’est chose faite, Rambo Gauthier, le syndicaliste qui ne s’en est pas laissé imposer lors de la Commission Charbonneau, vient d’annoncer qu’il se lance en politique avec un nouveau parti. Il nous dit que les partis actuels ne satisfont pas les besoins des travailleurs et des travailleuses et qu’il faut en découdre avec l’establishment politique au pouvoir. C’est juste: une grande partie des travailleurs et des travailleuses, en n’allant pas voter, montrent à chaque élection qu’ils et elles ont déjà compris que les partis en lice, voire le processus électoral lui-même, ne servent pas leurs intérêts.

En l’entendant ainsi parler