Ce texte a initialement été publié dans le journal Coup d’éclat de la Convergence des luttes anticapitalistes. Nous le reproduisons dans le cadre des préparatifs en vue de la manifestation du 1er Mai à Montréal, dont le rassemblement est prévu à 18h00 au Square Phillips.

* * *

Plusieurs militantEs anticapitalistes et révolutionnaires déplorent le manque de combativité dans les manifestations organisées par l’extrême gauche à Montréal. Il est vrai que les manifestations qui devraient idéalement générer un certain désordre finissent trop souvent par ressembler aux parades décriées des organisations réformistes, l’attirail cosmétique et le caractère festif de ces dernières

Partagez et diffusez cette vidéo réalisée par des camarades du PCR comme outil de mobilisation en vue de la manifestation du 1er Mai organisée par la Convergence des luttes anticapitalistes:

Joignez le contingent rouge! Rassemblement à 18h au Square Phillips, départ à 18h30.

Le texte qui suit a été initialement publié le 2 novembre par les camarades du Mouvement étudiant révolutionnaire – MER Montréal, à l’occasion de la journée de mobilisation étudiante tenue un peu partout au Canada en faveur de l’accessibilité à l’éducation et contre les frais de scolarité. Il se veut une contribution critique au débat lancé par le Comité unitaire sur le travail étudiant, qui suggère la reconnaissance des études «comme un travail intellectuel méritant un salaire et des conditions convenables». Les camarades proposent plutôt de lutter contre l’école bourgeoise et pour faire tomber les barrières de la division sociale

Caricature diffusée par le New Democratic Labour Front de l’État du Tamil Nadu en Inde.

À la veille de l’ouverture du Forum social de moins en moins «mondial» qui aura lieu du 9 au 14 août à Montréal, nous vous invitons à relire et à partager ces articles dans lesquels le PCR – et avant lui le PCR(co) — ont dénoncé les limites de cette organisation et l’impasse dans laquelle elle se trouve, faute de vouloir s’attaquer globalement au système impérialiste mondial. Notre parti n’a jamais participé aux divers forums sociaux qui ont eu lieu au Canada ou ailleurs et n’y participera pas plus cette fois-ci. En cela, nous faisons nôtre l’appel au boycott lancé

Nous venons de prendre connaissance de la parution d’un manifeste anti-électoral qui semble avoir été publié spécialement à l’occasion de l’actuelle campagne électorale fédérale. Il s’agit d’une initiative bienvenue et tout à fait pertinente, qui exprime le dégoût suscité par le cirque électoral auprès d’un nombre grandissant de travailleurs et travailleuses. Contre les mensonges de la classe bourgeoise, le manifeste appelle à l’action et la réflexion, à «défaire le monde» pour mieux le refaire. Cet appel rejoint celui des maoïstes, selon qui la libération passe par la révolution, et non par la réanimation d’un système pourri, dont le parlementarisme et

Le cirque électoral s’est amorcé avec vigueur le 6 août dernier, à l’occasion du premier débat des chefs organisé par la revue Maclean’s et le réseau Rogers. Alors que les médias bourgeois et les valets des quatre partis représentés se disputaient au lendemain du débat à savoir qui l’avait remporté, la classe ouvrière et les peuples opprimés du Canada apparaissent comme les véritables perdants.

Les chefs des trois principaux partis se sont engagés à poursuivre le programme d’austérité contre les travailleuses et travailleurs du Canada. En dépit des menaces d’une nouvelle récession, Harper s’est engagé à maintenir l’équilibre budgétaire –

Autres documents
ON S’EN SOUVIENT!

Le visage hideux du nationalisme québécois

À l’occasion du décès de l’ex-chef péquiste Jacques Parizeau et à l’approche du 25e anniversaire du soulèvement mohawk de Kanesatake, nous publions, pour mémoire, cet article paru en septembre 1990 dans les pages du journal Socialisme Maintenant!, qui était alors publié par le groupe Action socialiste. Il y en aurait long à dire sur «l’œuvre» de Parizeau mais une chose est sûre, c’est qu’il a toujours été un fier représentant du colonialisme et de la subjugation des peuples autochtones; ceux et celles qui s’épanchent en ce moment sur la carrière de ce «grand homme» tout en faisant l’impasse sur le
Autres documents
ON NOUS ÉCRIT

Le journal Partisan est important!

J’aime le journal Partisan et je veux vous le dire. Bien sûr, il ne contient pas assez de pages et n’est pas assez diffusé dans les masses canadiennes. Mais il publie régulièrement une synthèse des informations pertinentes pour leur libération. Le contenu du numéro 53 d’ailleurs était exemplaire à ce niveau.

La première page faisait ressortir la place de plus en plus grande que le Parti communiste révolutionnaire (PCR) prend dans l’espace canadien. On y annonçait deux activités: une à Montréal du Front féministe prolétarien révolutionnaire» et une autre à Vancouver pour souligner le 100e anniversaire de ce que l’on

Autres documents
LE MARTYRE DES PRISONNIERS RÉVOLUTIONNAIRES AU PÉROU

Souvenirs et leçons du «Jour de l’héroïsme»

À l’occasion du 28e anniversaire du massacre de quelque 300 prisonnières et prisonniers politiques par le régime réactionnaire social-démocrate alors au pouvoir, nous republions cet article paru initialement en juin 2011 dans les pages du journal Partisan:

En 1980, après des décennies de souffrance et de pauvreté croissante pour les masses, le Parti communiste du Pérou (PCP) déclenchait la guerre populaire. À la suite de l’échec de la stratégie parlementaire qui s’était avérée incapable de sortir les opprimés et les exploités de la misère, le PCP a ouvert un nouveau sentier, ce qui allait susciter une réaction particulièrement brutale de