Arsenal

La revue Arsenal est publiée irrégulièrement par le Bureau d’information politique. Elle présente et développe les perspectives politiques et stratégiques du PCR. Arsenal s’appuie sur le marxisme-léninisme-maoïsme et cherche à l’appliquer aux conditions concrètes de la révolution prolétarienne au Canada.


La revue Arsenal est disponible via la Maison Norman Bethune. Pour commander des exemplaires (commandes individuelles ou groupées), écrivez à info@maisonnormanbethune.ca ou téléphonez au 514 563-1487. Mise à jour (12/02/2017): vous pouvez également vous procurer la revue Arsenal chez l’éditeur et diffuseur de littérature radicale Kersplebedeb.


* * *

Avant-propos:

Cette année marque deux anniversaires : le 150e anniversaire de la fondation du Canada et le centenaire de la révolution d’Octobre. Les deux sont importants pour la relance d’Arsenal – la revue théorique du Parti communiste révolutionnaire du Canada – bien que pour des raisons radicalement différentes.

Le premier,

Arsenal №8
Pour en finir avec la loi sur les indiens

Le «pouvoir rouge» est-il possible au Canada?

Il est curieux qu’une législation particulière puisse tant avoir d’influence sur la destinée d’une personne ou d’un peuple dans une société bourgeoise avancée. Or, encore aujourd’hui, la Loi sur les Indiens concentre en elle les différents aspects de l’oppression nationale des Autochtones. Elle pose les bases juridiques du statut colonial subi par les diverses nations autochtones. Un ministère d’un État national étranger – en l’occurrence, celui des Affaires indiennes et du Nord canadien – détermine les sommes qui seront allouées à chacune des «bandes indiennes». C’est ce même État qui détermine le mode de gouvernance de ces nations

Les pays qui envahirent l’Amérique à partir de 1492 n’avaient pas encore atteint le mode de production capitaliste. Ils vivaient sous le mode féodal, que commençaient à éroder les rapports marchands annonçant la venue du capitalisme. La révolution bourgeoise triomphera en Angleterre en 1649 et en France en 1789. Pour les États-Unis d’Amérique, ce sera en 1776. Par le pillage auquel elle a donné lieu, la Conquête va permettre l’accumulation primitive capitaliste et l’accélération du développement du mode de production capitaliste. Les Autochtones ont donc eu affaire au capitalisme dès sa gestation, passant ensuite sous sa domination, jusqu’au stade impérialiste

Arsenal №8
La révolution détruira toutes les oppressions!

Vive la lutte des nations autochtones!

La lutte de libération des peuples autochtones est au cœur de la lutte contre le capitalisme et la bourgeoisie impérialiste au Canada. Pour un parti révolutionnaire comme le PCR, comme pour tout militant ou toute militante qui souhaite mettre fin au capitalisme, c’est une question de tout premier ordre, qui devrait occuper une place centrale dans la stratégie et la pratique de la lutte de classe.

Désormais publiée par le bureau d’information politique, la revue que vous tenez entre les mains a pour objectif de faire avancer le débat sur les conditions de la révolution au Canada et dans le

– Traduit du magazine A World to Win (2006/32)
Empire. De Michael Hardt et Antonio Negri Cambridge, Harvard University Press, 2000 (version française : Paris, Exils Éditeur, 2000)

Rarement la thèse de base d’un ouvrage aura-t-elle été si rapidement et profondément réfutée par les développements de la vie elle-même que ce fut le cas avec le livre Empire, d’Antonio Negri et Michael Hardt. Les deux auteurs y dépeignent un monde dans lequel l’impérialisme aurait été surpassé par un nouveau système global, auquel réfère le titre du livre. Mais à peine avaient-ils baptisé ce nouvel ordre «impérial» que

Arsenal №8
Une analyse des classes des sociétés autochtones

Des communautés prolétariennes maintenues sous un joug quasi féodal

Pour fonder une stratégie révolutionnaire, les marxistes-léninistes-maoïstes, comme n’importe quel courant qui prétend à la révolution, ne peuvent faire abstraction d’une analyse des classes sociales. Seule une telle analyse peut permettre de dégager une voie stratégique appropriée aux conditions de la révolution dans une société donnée. Une analyse des classes peut être élaborée pour un quartier, une ville, une région, un pays ou un groupe ethnique ou national distinct. Certaines classes vont adhérer au projet révolutionnaire, d’autres non. Certaines trouveront leur intérêt dans le fait qu’on pousse la révolution jusqu’à la construction d’une société communiste, d’autres pas.

L’analyse des classes

Ce n’est pas seulement la revendication du droit des nations à disposer d’elles-mêmes, mais tous les points de notre programme-minimum démocratique qui ont été autrefois, dès le XVIIe et le XVIIIe siècle, formulés par la petite bourgeoisie. Et la petite bourgeoisie continue à les formuler tous d’une façon utopique, sans voir la lutte des classes et son aggravation à l’époque de la démocratie, et en croyant au capitalisme «pacifique». Telle est précisément l’utopie d’une union pacifique de nations égales en droit à l’époque de l’impérialisme, utopie qui trompe le peuple et que prônent les partisans de Kautsky.

Arsenal №8
UNE ANALYSE DU MOUVEMENT WASÁSE

Stratégie d’affirmation ou modèle de confusion?

L’histoire et les luttes des peuples autochtones font l’objet d’une abondante littérature, avec laquelle les militantes et les progressistes de la société euro-canadienne demeurent trop peu familiers. En 2005, un universitaire mohawk, Taiaiake Alfred, publiait un ouvrage intitulé Wasáse: indigenous pathways of action and freedom [1], qui a eu un certain écho, notamment dans les milieux libertaires. Wasáse est le nom d’une danse traditionnelle mohawk qui valorise «l’unité, la force et la volonté d’agir». L’auteur rejette le colonialisme canadien et favorise une perspective «anarcho-indigéniste, non-capitaliste, non-étatique, non-raciste et pro-féministe, basée sur un rapport durable avec

  1. L’initiative dont a besoin le prolétariat canadien !
  2. Voir d’en haut ou voir d’en bas ?
  3. Les feux qui brûlent
  4. La nécessité d’unifier un mouvement révolutionnaire
  5. La lutte du prolétariat au Canada
  6. Pourquoi les maoïstes ont raison de constituer maintenant le Parti communiste révolutionnaire
  7. Acquis… et acquérir encore !
  8. Notes
L’initiative dont a besoin le prolétariat canadien !

Une période de crises d’une ampleur prodigieuse est actuellement en préparation. Les prémisses et les premiers signes de ces crises s’accumulent à travers le monde entier depuis quelques années et continuent à se manifester mois après mois, sans marche arrière possible.

Cette