Le 19 juin 1986, après une résistance héroïque, plus de 300 prisonnières et prisonniers associéEs au Parti communiste du Pérou étaient lâchement assassinéEs par le régime d’Alan García au moment même où se tenait à Lima le congrès de l’Internationale «socialiste», à laquelle le parti de García est affilié, et en présence des délégués du Nouveau parti démocratique et du Parti québécois qui sont demeurés muets devant cet acte de génocide. Depuis quelques jours, les prisonnières et prisonniers politiques tentaient d’alerter l’opinion face au massacre appréhendé de la part d’un régime qui souhaitait ouvertement annihiler leur capacité d’organisation à

Drapeau Rouge №65
SCANDALE FINANCIER A L’UQAM

Quand la « gauche » essaie de jouer aux plus fins

Les médias bourgeois se délectent allègrement du scandale financier dans lequel l’Université du Québec à Montréal se retrouve. L’UQAM s’acheminerait vers un gouffre financier de 810 millions de dollars en tenant compte des déficits annuels escomptés de 27 millions $ pour les 30 prochaines années. Tout cela parce que l’ex-recteur Roch Denis et les membres du conseil d’administration se sont embarqués dans une gimmick financière.

Mais comment est-il possible que des gens de «l’élite», des universitaires, des bourgeois de la production de l’idéologie dominante se retrouvent à être d’aussi minables gestionnaires financiers? Les administrateurs de l’UQAM ont fait un énorme pari financier,

Drapeau Rouge №65
À L’APPEL DU COMITÉ DU SUROÎT DU PCR

Le drapeau rouge a flotté sur Valleyfield!

(Arsenal-express) Une soixantaine de personnes ont répondu à l’appel du comité du Suroît du Parti communiste révolutionnaire et ont pris la rue avec bannières et drapeaux rouges lors d’une rare manifestation qui a attiré l’attention de centaines de personnes, samedi le 26 mai à Salaberry-de-Valleyfield. La manifestation avait été convoquée par les militantEs du PCR afin de dénoncer les fermetures d’usine et l’exploitation accrue du prolétariat dans la région et mettre de l’avant une alternative de lutte révolutionnaire. (Les pages centrales du dernier numéro du Drapeau rouge étaient consacrées à un dossier complet sur l’exploitation des travailleurs et travailleuses dans

Lors du congrès de fondation du Parti communiste révolutionnaire en janvier 2007, il a été résolu de redoubler d’efforts afin de faire connaître le projet communiste ainsi que les avancées du mouvement révolutionnaire international. Il a aussi été décidé d’aller de l’avant dans la production du journal Le Drapeau rouge, afin qu’il puisse servir d’outil de mobilisation et d’organisation parmi les travailleurs, les travailleuses et les masses exploitées.

C’est dans ce contexte que le Bureau d’information politique du PCR (le BIP) a récemment été créé. En plus de publier le journal mensuel et le bulletin hebdomadaire du PCR, nous organisons des

Drapeau Rouge №64
LE «PLAN VERT» DU GOUVERNEMENT HARPER

Ils défendent le capital, enlevons-leur la production!

Dans le système capitaliste, qui a pour objectif premier d’accumuler des profits maximums plutôt que d’améliorer la condition humaine, le respect des ressources naturelles et de l’environnement en général n’a pas plus d’importance que le respect des conditions de vie de millions de travailleurs et travailleuses. Ce qui compte pour la poignée de propriétaires de la production, c’est de pouvoir accumuler des richesses, quitte pour cela à produire plus, à encourager la surconsommation, à gaspiller et à polluer. Aujourd’hui, alors que la destruction de l’environnement et le réchauffement de la planète sont des dangers admis par les plus hauts dirigeants de

Le 4 janvier dernier vers 6h00 du matin, alors qu’ils et elles s’apprêtaient à compléter leur quart de travail, les travailleurs et travailleuses de l’usine de la Goodyear à Salaberry-de-Valleyfield étaient invitéEs par les contremaîtres à cesser la production et à se présenter sans délai à l’Hôtel Plaza Valleyfield pour une «importante réunion». Quelques minutes plus tard, ceux et celles qui arrivaient pour le quart de jour étaient aviséEs à leur tour par des gardes de sécurité qu’ils et elles étaient attenduEs au même endroit. Là-bas, le président de Goodyear Canada, James Coulter, s’est adressé à eux et elles,

Qui ne se souvient pas du choc causé par l’annonce de la fermeture des six usines de textile à Huntingdon en décembre 2004, à peine quelques jours avant Noël? Du coup, la petite ville de 2 600 habitantes et habitants, située dans la MRC du Haut Saint-Laurent, en Montérégie, voyait disparaître près de 800 emplois – l’équivalent des trois quarts de sa population active. Les motifs alors invoqués pour «justifier» ces fermetures? L’abolition des quotas à l’importation des produits textiles et la hausse du dollar canadien, qui allaient créer une trop forte pression sur les profits des propriétaires des deux compagnies concernées…

Formée autour des municipalités de Beauharnois et Salaberry-de-Valleyfield, la région du Suroît possède un riche passé de luttes et elle constitue un bastion historique du mouvement ouvrier québécois. De plus, on y retrouve une tradition révolutionnaire de longue date, qui remonte à l’époque du Parti communiste canadien dans les années 1940 et qui s’est poursuivie au cours des années 1970 avec l’éclosion du mouvement marxiste-léniniste. Depuis quelques années, des révolutionnaires maoïstes ont repris le flambeau des mains de tous ces précurseurs et travaillent à redonner au prolétariat son parti communiste d’avant-garde. Nous avons rencontré une militante du Parti communiste révolutionnaire

Premier président de la Russie post-soviétique du mois de juin 1991 à la fin de décembre 1999, Boris Eltsine est mort le 23 avril à l’âge de 76 ans; mais malheureusement, ce n’est pas encore le cas de la bourgeoisie de Russie et d’ailleurs, toujours aussi monstrueuse et bien vivante, qui vénère Eltsine comme le «fossoyeur du communisme» et l’accoucheur des libertés et des droits bourgeois dans ce pays. En offrant leurs condoléances à l’occasion de son décès, c’est ainsi que l’ont qualifié les Bush, Blair et Chirac, Mulroney, Chrétien et bien d’autres qui l’ont bien connu : un homme «admirable»