La journée internationale des femmes aura lieu cette année dans un contexte marqué par l’approfondissement des guerres impérialistes, la montée de l’islamophobie et la généralisation des attaques anti-ouvrières. Sur ces trois fronts, les femmes en sont les premières victimes.

Le journal Partisan vous invite à joindre les contingents du PCR et des sections locales du Front féministe prolétarien dans les diverses actions qui auront lieu lors de cette journée!

QUÉBEC

Manifestation: rassemblement à 10h30 au Parc de l’Amérique française (boul. René-Lévesque/métrobus arrêt Grand Théâtre) sous le thème «Les femmes en marche pour l’égalité et solidaires contre l’austérité!»

MONTRÉAL

Forum et

Presque tout ce qui pouvait être dit à propos de la campagne «Je suis Charlie» l’a déjà été. Une bonne partie de la gauche a souligné l’hypocrisie du mouvement pour la liberté d’expression, dont les principaux porte-parole sont les chefs de file du système impérialiste, incluant certains champions de la suppression des libertés civiles… Les arguments usuels, qui rappellent à juste titre le rôle des puissances impérialistes dans la genèse de ces attentats et le contexte de racisme généralisé que l’on connaît en France, ont été repris par plus d’un.

Maintenant que tout a été dit ou presque, la campagne

L’image moderne et proprette que l’État brésilien souhaitait présenter au monde à l’occasion de la tenue de la Coupe du monde de la FIFA à l’été 2014 a été durement mise à mal par la mobilisation des centaines de milliers de pauvres et de laissés pour compte de ce pays, qui ont pris la rue et se sont révoltés dans les principales villes où des matchs ont eu lieu. Incapable de juguler ces mobilisations avec ses chiens de garde de la police, le gouvernement «de gauche» au pouvoir a recouru au système judiciaire, procédant à l’arrestation préventive de douzaines de

La section torontoise du Front féministe prolétarien a récemment lancé une série de rencontres de discussion mensuelles aux confins des quartiers St. James Town et Regent Park. Ces quartiers font face à une opération de «revitalisation» qui se traduit par un nettoyage en règle de tout ce qui est susceptible de déranger les nouveaux riches qui s’y installent. Les prolétaires en sont chasséEs, alors que les logements locatifs traditionnels font place aux condos et commerces de luxe pour les riches.

Les rencontres mensuelles traitent de questions susceptibles d’intéresser les femmes du prolétariat et les personnes marginalisées, non seulement dans le

Partisan №58
LE TRIOMPHE ÉLECTORAL DE SYRIZA EN GRÈCE

Est-ce la fin des mesures d’austérité?

La victoire remportée par la «Coalition de gauche radicale» (Syriza) aux élections législatives du 25 janvier en Grèce a été accueillie avec soulagement, voire enthousiasme, par bien des gens qui s’opposent aux mesures d’austérité des gouvernements capitalistes ici même au Canada. Il est toutefois certain que cet enthousiasme fera bientôt place à la déception, sinon à la colère.

La Grèce est certainement l’un des pays, sinon LE pays, où ce qu’on qualifie de «mesures d’austérité» a été appliqué avec le plus de rigueur depuis la crise de 2008-2009. Les masses populaires en ont souffert à tous points de vue, alors

http://www.clac-montreal.net/node/529

Ce graffiti sur le béton armé de la ville reflète toujours la pensée des militantEs de la CLAC (Convergence des luttes anticapitalistes). Même après plusieurs années d’arrestations de masse en série, les militantEs affichent toujours un défi ostentatoire face aux forces armées du SPVM. Et pour cause…

Le règlement P-6, modifié à la sauvette par des éluEs affoléEs par les manifestations massives du printemps 2012, aura principalement servi à faire du profilage politique. Appliqué initialement contre l’ASSÉ, le règlement P-6 a par la suite été utilisé pour étouffer dans l’œuf la majorité des manifestations de la CLAC et du

Depuis quelques semaines, les manifestations se multiplient au Québec contre les mesures d’austérité imposées ou envisagées par le gouvernement Couillard. Trente mille personnes à la manifestation du 31 octobre organisée par la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics à Montréal; quelques jours plus tard, des dizaines de milliers dans une douzaine de villes contre l’augmentation des tarifs des services de garde; plusieurs actions décentralisées organisées par des groupes étudiants; tandis qu’au moment de mettre sous presse, une centaine de milliers de personnes, et peut-être un peu plus, étaient attendues à Québec et Montréal le

Partisan №57
LE MER CONFRONTE LA GRC À L’UNIVERSITÉ DE TORONTO

«Fermez la porte de la grange, empêchez les porcs d’en sortir!»

Le mercredi 19 novembre, le Mouvement étudiant révolutionnaire a organisé une action contre la présence de recruteurs de la Gendarmerie royale du Canada sur le campus de l’Université de Toronto. Des camarades du Front féministe prolétarien et du Comité prolétarien d’action révolutionnaire ont également participé à la manifestation, qui a eu lieu devant le pavillon de la Faculté de médecine où se tenait la foire. Les manifestantes et manifestants ont distribué des tracts aux passants et aux personnes venues assister à l’événement. Les camarades ont scandé des slogans dénonçant la présence des recruteurs de la GRC sur le campus et

Partisan №57
CULTURE DU VIOL

La révolte des opprimées

La dénonciation des agressions sexuelles commises par l’animateur vedette de la CBC, Jian Ghomeshi, a ouvert une digue dans laquelle des milliers de victimes d’agressions et de harcèlement se sont engouffrées. Sur les réseaux sociaux ou ailleurs, elles ont été nombreuses à dénoncer leurs agresseurs, parfois en les nommant, ouvertement ou de façon anonyme. Comme l’ont écrit les auteures Martine Delvaux et Pascale Navarro, «ça aura pris des siècles, plusieurs vagues de féministes… et les derniers jours pour que les femmes fassent exploser l’écluse du silence».

La vague qui s’en est suivie s’est rapidement avérée irrésistible, jusqu’à se rendre