Les 8 et 9 juin prochains, les dirigeants de sept des plus grandes puissances impérialistes mondiales – les États-Unis, le Canada, la France, l’Allemagne, l’Italie, le Japon et le Royaume-Uni – se réuniront à La Malbaie, dans la région de Charlevoix, pour discuter à huis clos de l’avenir du monde et pour se pavaner devant les médias. Ils feront des discours hypocrites adressés au monde entier dans lesquels ils se présenteront mensongèrement comme des gardiens de la paix, de la démocratie et du bien-être de la population mondiale. Ils s’efforceront une fois de plus de tromper les masses en tentant

Camarades! Tout récemment, le journal révolutionnaire l’ISKRA a été lancé et c’est une excellente nouvelle pour la lutte des classes et le prolétariat révolutionnaire canadien. Chaque jour, des milliers de travailleurs et de travailleuses, aux quatre coins du pays, découvrent, subissent et ripostent à l’exploitation capitaliste. En retour, ils et elles demandent, pour les supporter, un large réseau d’informations, de journaux politiques, de médias révolutionnaires, de nouvelles prolétariennes, de récits ouvriers et de lettres de combats, mille et un outils leur donnant des munitions et leur permettant de s’organiser pour atteindre la cible de la révolution.

Notre objectif est de

En cette année 2018, le PCR appelle une fois de plus à prendre d’assaut, le 1er mai, le «Golden Square Mile», quartier général de la bourgeoisie impérialiste canadienne à Montréal. Ce sera la quatrième année consécutive où nous frappons au même endroit, en plein cœur du monstre hideux qu’est le capitalisme canadien, là où se concentre la richesse produite par notre classe et dont elle est dépossédée, là où s’accumulent les trésors pillés aux peuples du monde entier et souillés par leur sang, là où s’adonnent à leurs tractations sordides les oppresseurs de l’humanité. Cette année encore, nous ferons retentir

Jeudi 8 mars de 16h à 17h
Rassemblement
Place des Tisserands


Travailleuses, sans-emploi, immigrantes, autochtones, mères monoparentales, rappelons les origines révolutionnaires du 8 mars, redécouvrons la lutte pour le socialisme!

Trop de gens l’ignorent: le 8 mars est né de la ferveur révolutionnaire des femmes communistes qui, en 1910, réunies dans le cadre de la Deuxième Internationale socialiste, ont décidé de mettre au calendrier une journée pour célébrer le courage des prolétaires en lutte constante contre leurs exploiteurs capitalistes.

Travailleuses, prolétaires, à l’occasion de la Journée internationale des femmes, rappelons la vaillance des femmes prolétaires, ici même à Salaberry-de-Valleyfield, ayons

À l’occasion de son onzième anniversaire le 28 janvier dernier, le Parti communiste révolutionnaire a procédé au lancement de l’ISKRA, son nouveau journal en ligne. L’ISKRA sera désormais l’organe central du PCR-RCP – le grand centre de relais et de diffusion pour l’ensemble de ses mots d’ordre, analyses, polémiques et combats politiques. L’ISKRA sera le principal outil propagandiste de la période de reconstruction de notre parti et l’un des grands points névralgiques de notre déploiement dans les prochaines années.

L’ISKRA, en tant que journal électronique, vient réorganiser l’ensemble de notre système de propagande. Afin de répondre adéquatement à la progression

À l’occasion de son onzième anniversaire le 28 janvier dernier, le Parti communiste révolutionnaire a procédé au lancement de l’ISKRA, son nouveau journal en ligne. L’ISKRA sera désormais l’organe central du PCR-RCP – le grand centre de relais et de diffusion pour l’ensemble de ses mots d’ordre, analyses, polémiques et combats politiques. L’ISKRA sera le principal outil propagandiste de la période de reconstruction de notre parti et l’un des grands points névralgiques de notre déploiement dans les prochaines années.

L’ISKRA, en tant que journal électronique, vient réorganiser l’ensemble de notre système de propagande. Afin de répondre adéquatement à la progression

Le Parti communiste révolutionnaire (PCR) entre aujourd’hui dans sa douzième année d’existence en lançant une vaste offensive politique contre la bourgeoisie impérialiste canadienne. Nous entamons une campagne de 15 mois qui visera entre autres à organiser un large et puissant groupe d’ouvrières, d’ouvriers et de prolétaires en vue du 1er mai 2019, date à laquelle nous appelons à une manifestation de rue d’une nouvelle ampleur dans le centre-ville de Montréal ainsi qu’à des actions combatives ailleurs au Canada, afin de marquer en rouge le centième anniversaire de la grève générale de Winnipeg. Avec cette initiative, nous ferons grandir la révolte

Manifestation à Montréal le jeudi 8 mars à 18h30
Rassemblement au Square Cabot, angle Atwater et Sainte-Catherine

–Événement Facebook.

Trop de gens l’ignorent: le 8 mars est né de la ferveur révolutionnaire des femmes communistes qui, en 1910, réunies dans le cadre de la Deuxième Internationale socialiste, ont décidé de mettre au calendrier une journée pour célébrer le courage des prolétaires en lutte constante contre leurs exploiteurs capitalistes. Des femmes comme Clara Zetkin ou encore Alexandra Kollontaï ont voulu que chaque année, le prolétariat rende hommage à sa frange féminine, que chaque année, la bourgeoisie tremble devant la ténacité

Dimanche 28 janvier à 19h (ouverture des portes à 18h30)
À la Maison Norman Bethune

9697, boul. Saint-Laurent (3e étage)
Montréal

–Événement Facebook.


Le dimanche 28 janvier marquera le 11e anniversaire de la fondation du Parti communiste révolutionnaire (PCR-RCP). À cette occasion, le parti organise une soirée de célébration à la Maison Norman Bethune à Montréal. Lors de cette soirée sera présenté le contenu du 10e numéro de la revue théorique Arsenal. La soirée constituera aussi le coup d’envoi d’une grande initiative politique intitulée «Luttons pour le socialisme et nos revendications», campagne de 15 mois qui culminera le